Du:

Au:

Casa de La Borrega
Rez-de-Chaussée:
> Appartement 1: Jaén 2 pers.
1 chambre, 2 lits
> Appartement 2: Almería 4 pers.
2 chambres, 4 lits

First Floor:
> Appartement 3: Córdoba 2 pers.
1 chambre, 1 lit
> Appartement 4: Granada 2 pers.
1 chambre, 1 lit
> Appartement 5: Málaga 4 pers.
2 chambres, 2 lits
> Appartement 6: Cádiz 2 pers.
1 chambre, 1 lit
> Appartement 7: Huelva 4 pers.
2 chambres, 4 lits

A/MA/01163

Histoire

Selon son histoire, la ville remonte à l'ère paléolithique.

Depuis lors, les Phéniciens, les Carthaginois et les Romains l'appelaient Astapa (qui signifie «les gens qui vivent près de la mer»).

Sa subsistance a toujours été liée au commerce, à l'agriculture et à la pêche.

Au temps des colonies musulmanes, trois noms furent donnés à la ville: Alextebbuna, Asttebbuna et Istebbbuna.

À l'époque du califat de Cordoue, un seigneur visita la région, avec comme nom Benestepar, et se logea sur les rives de la Sierra Bermeja, (la montagne qui englobe et abrite le village), où il trouva paix et le repos. Cet homme est considéré comme le premier touriste dans la région.

Déjà, sous Henry IV, en raison du refus des musulmans à payer des impôts, ceci a conduit le Roi sur le printemps de 1456 à la conquête de la ville de Alextebbuna qui s'est soumise aux chrétiens.

A partir de ce moment, il a ordonné la construction d'une forteresse pour défendre la côte. En raison de sa proximité avec le détroit et l'Afrique du Nord, elle fut considérée comme un point stratégique militaire, d’où l’origine de la ville d’Estepona actuelle. Les chrétiens qui ont occupé ces terres léguant chacun un petit morceau de leur histoire pour nous.

Le roi qui donne la primauté de la ville au Marquis de Villena et à ses amis.

Notre voyage au cours de l'histoire nous conduit maintenant à travers la vieille ville qui abrite de diverses ruines, comme celles du château de San Luis, avec ses tours (dont la construction a été ordonnée par les Rois Catholiques au XVI e siècle, suite à la conquête du royaume de Grenade), pour revitaliser Estepona et la défendre ainsi contre des envahisseurs musulmans et les possibles pirates.

En 1502, Fernando de Zafra par décret royal a été chargée du repeuplement de la ville après quarante ans d'abandon et de la reconstruction des remparts. Ce fait a été très important car jusqu'au dix-huitième siècle, la population actuelle s'est développa et conforma, dépendant de Marbella.

Finalement, avec plus de 600 habitants à Estepona, le Roi Philipe V lui accorda à la ville l'indépendance totale et absolue enregistrée textuellement dans la lettre lui donnant la qualité de Villazgo, signée par le roi lui-même à Séville le 21 avril 1729 et qui est conservée dans les archives municipales d’Estepona.

Pendant cette période, l'économie de la ville se développa et les bâtiments historiques sont commandés, comme la maison du marquis de Mondejar et comme c'est le cas,également, de LA CASA LA BORREGA, notre bâtiment, datant de 1614.

En mettant l'accent sur l'histoire, La Casa de la Borrega, se distingue par son style unique et son environnement idyllique. Toujours habité par des personnalités de notre ville, elle est devenue un bâtiment remarquable, plein de charme et une attraction touristique.

Si vous êtes intéressés, veuillez consulter notre petite galerie avec des photos de notre histoire la plus récente, qui reflète les changements d’Estepona pendant le siècle dernier jusqu'à aujourd'hui, et connaissez comment nos coutumes et nos racines agricoles persistent encore à ce jour.

Téléphone:
(+34) 952 802 764
Fax: (+34) 951 775 158 - Email: info@casalaborrega.com
C/ Correo Viejo, 9 - 29680 Estepona - Malaga - Spain
© Casa la Borrega - Développé par GuiaEstepona.Com